Bandeau
AGHA

Association de Généalogie des Hautes-Alpes

Paroisse et commune d’Orcières
Article mis en ligne le 1er janvier 2018
dernière modification le 8 janvier 2018

par BÉGUÉ Georges
Visites : 110 - Popularité :
4%
logo imprimer
Licence : CC by-nc-nd

Relevé des actes de baptêmes et sépultures de 1687 à 1692 et des actes de naissance et décès de l’an II à l’an X.

La numérisation des registres paroissiaux s’apparente à un véritable puzzle, dont en plus il manque un nombre appréciable de pièces. Les registres numérisés mis en ligne sur lesquels nous avons travaillé comportent de nombreuses interversions d’années et de feuillets. Pour les années manquantes, nous avons utilisé les relevés que Mr et Mme MARCELLIN ont réalisés à partir de la seconde série de registres paroissiaux, désormais non communicables aux Archives Départementales. Il ne sera donc pas possible d’accéder aux actes qui, bien que présents au présent relevé, ne figurent pas sur les documents mis en ligne internet. Ces doubles n’existent toutefois qu’à partir de 1740, mais pour la période précédente, il semble que les auteurs du microfilmage avaient parfois eu les deux exemplaires des registres.
Le registre des naissances de l’an VI, dans son exemplaire numérisé, est en état particulièrement mauvais. Faute de table alphabétique en fin de registre, il n’a pas été possible de reconstituer, même sommairement, les actes déchirés.

Par ailleurs, les desservants de la paroisse, outre leur écriture parfois hésitante et leur orthographe fantaisiste ( ne disait-on pas que les noms propres n’ont pas d’orthographe ?), ont omis un certain nombre d’actes qu’ils ont inscrits parfois plusieurs années après. Nous avons dans ce cas indiqué le mois et l’année d’insertion.
Les actes concernant les protestants ne relevaient pas du clergé catholique. Toutefois, certains baptêmes ont été inscrits, avec, concernant les parents, la mention « du mariage qu’ils ont contracté en Suisse, ou en Vivarais. Plus tard, l’édit royal du 7 novembre 1787, enregistré à Grenoble en 1788, a permis aux personnes non catholiques de bénéficier de l’état civil sans devoir se convertir au catholicisme. Ainsi, deux couples mariés selon le rite protestant en 1758 et 1779 ont fait reconnaître leur mariage et le baptême de leurs enfants

Revenant à la graphie des noms, il n’était pas possible d’en relever l’infinie variété sous peine de rendre les recherches trop dispersées. Nous avons donc retenu la graphie la plus courante, nous fiant souvent plus à la signature par les autochtones qu’à l’oreille des desservants dont certains n’étaient certainement pas du cru, confondant les R et les L. Tous les Boisserenc, Boisserenq, Bousseranc et Boisseranc sont réunis sous ce dernier vocable. De même les Roit, Royt et Rouit ,les Escalier, Eschalier Escalier et Escallier. Rappelons que ce n’est que plus tard que la loi a enjoint aux rédacteurs de l’Etat Civil de vérifier l’orthographe des noms propres, et que se sont distinguées les lignées de Villard, Villar et Villars, de Bontoux et de Bonthoux . Les puristes nous pardonneront en constatant que dans le même acte, les noms sont parfois écrits de deux façons différentes, ne correspondant pas aux signatures

Une particularité d’Orcières est la floraison de patronymes doubles ou même triples, pas toujours utilisés dans le même ordre. Par exemple une Barillon Marchand est quelques actes plus loin indiquée comme Marchand-Barillon et ailleurs Barillon femme de Marchand ce qui est sa véritable identité. Ou parfois un seul de ces noms est utilisé dans le corps de l’acte alors que la signature de l’intéressé comporte les deux, l’inverse également.. Il sera donc opportun d’avoir autant d’imagination que les desservants et de chercher sous les différentes formes possibles du nom. Nous n’avons pas relever les surnoms :Soldat, Peyrouton, Pastisson etc…dont certains sont peut-être devenus partie intégrante du nom.
Les noms composés débordant parfois des colonnes forcément limitées de ce travail, nous avons dû procéder à quelques abréviations, par exemple .BERNARD CA … pour BERNARD CALEMAND ou BONH..MARCHAND pour BONHOMME MARCHAND ;

Les hameaux d’origine ne sont que rarement indiqués avant 1780. Noter que si la présentation sur internet distingue Prapic du reste de la paroisse, il s’agit d’une confusion. Les registres notés comme étant ceux de Prapic contiennent de fait tous les actes de la paroisse, sauf de 1786 à la période révolutionnaire, l’église succursale de Prapic ayant alors ses propres registres. L’orthographe des hameaux a varié avec le temps. Nous avons retenu l’orthographe actuelle, cela ne présentant pas de problèmes de compréhension. Voici la liste des hameaux et lieux-dits d’Orcières :

Archinard Les Marches
Artouse Les Martins
Bousensayes Les Moulins
Chauffarel Les Plautus
Funette Les Quartiers
Les Audiberts Les Ratiers
Les Chabauds Les Roussins
L’Eglise Les Tourrengs
Les Estaris Les Usclas
Les Foures Les Veyers
La Gravière Montcheny
Les Jouglards Serre Eyraud
La Maisonnasse

 

Les desservants n’ont que peu digressé sur les évènements locaux. On peut toutefois noter qu’en 1692, une partie de la population de Châteauroux s’était réfugiée dans le haut Champsaur, pour échapper aux « barbets » du Duc de Savoie. Au début du 18e siècle, ou trouve quelques Castelroussins parrains d’Orsatus. La réciproque est-elle vraie ?
Le 12 mai 1737, le hameau des Veyers fut incendié, heureusement sans victimes.
On note en novembre 1743 que Dom Philippe a été avec son armée dans le Haut Dauphiné pour entrer par les Alpes dans le « Piedmont ».
Dans les années 1750 à 1767 sont notés les baptêmes d’enfants nés du mariage que leurs parents ont contracté en Suisse, en Languedoc ou dans le Vivarais
Entre le 27 février et le 1er mars 1777, 11 habitants de Prapic retrouvés dans une « fondrière de ,neige » au Combal la maison ont été inhumés.
Notons enfin qu’en l’an III il existait à Orcières un hospice des malades administré par Pierre Joseph FRANCOIS (nom étranger à Orcières) et où mourut Joseph GIRAUD AUDINE, soldat au 2e bataillon de tirailleurs, âgé de 22 ans et natif d’Orcières.

Bonnes recherches !

Georges BÉGUÉ

Forum
Répondre à cet article

Calendrier

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

Évènements à venir
13
octobre
2018

14
octobre
2018
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.0.99