Bandeau
AGHA

Association de Généalogie des Hautes-Alpes


Un grand merci à tous !!!

Merci à tous ! L’objectif Ulule vient d’être atteint, c’est une super bonne nouvelle pour le jeu !

Il partira grâce à vous en fabrication le 31 juillet... Un peu d’attente ensuite parce que le jeu est complexe à fabriquer, mais on pourra tous y jouer avant Noël !!

Encore un grand merci et un très bel été à tous !

Le projet est porté par l’association Archives & Culture, qui a vocation à promouvoir la généalogie de toutes les façons possibles, y compris par le jeu, et par la maison d’édition du même nom.

L’association Archives & Culture organise des salons, des conférences et des cours bénévoles, principalement sur Paris, mais participe aussi à des événements généalogiques ailleurs en France. Elle est à l’origine de deux prix littéraires (Souvenirs familiaux + Généalogie et Histoire) décernés pour la première fois en 2018 et de vidéos hebdomadaires de formation à la généalogie, librement réutilisables en milieu scolaire ou associatif.

La maison d’édition, créée en 1996 par plusieurs passionnés de généalogie, publie sur ce thème et sur l’histoire du quotidien. Ses publications ont été récompensées maintes fois (prix Chaix d’Est Ange de l’Académie des Sciences morales et politiques en 1999 et en 2004, prix de la Fondation Napoléon 2007, prix Alsatique d’érudition 2018 à Marlenheim, prix canadien Percy W. Foy 2018, prix Histoire de l’AP-HP 2018...).

Pour plus de renseignements


Provence Généalogie

A l’occasion du 48e anniversaire du CGMP, les membres du Conseil de Coordination Régional [1] ont décidé de rendre publique l’intégralité des bulletins et revues généalogiques édités depuis quarante ans par le CGMP.
Cette énorme masse de documents permet de prendre connaissance et de suivre l’évolution de la première association généalogique née au sud de la Loire en novembre 1970.
Elle permet aussi de consulter tous les articles proposés à ses lecteurs par ses propres adhérents [2] au fur et à mesure de leurs découvertes et de leurs évolutions.
Il s’agit d’une véritable somme de travaux, parfois d’érudition généalogique, qui couvre toute la Provence et les régions environnantes.

La numérisation de cette impressionnante somme d’informations a pu être menée à bien grâce à l’implication de nombreux adhérents [3], dont certains travaillent encore d’arrache-pied pour établir un sommaire décliné par sujet et par nom d’auteur.
Ce travail de fourmi est entamé depuis quelques mois mais n’est pas encore accessible. Cependant nous avons décidé de ne pas attendre plus longtemps afin d’en faire profiter rapidement la communauté des généalogistes et des historiens des familles Provençales.
Nous respectons ainsi nos engagements associatifs loi 1901 en offrant une complète gratuité aux visiteurs de notre site.

D’autre part nous leur demandons d’avoir l’élégance de mentionner leurs sources dans le cas d’une réutilisation des travaux mis à leur disposition.

Nous serions particulièrement reconnaissants aux personnes qui voudraient apporter leur contribution à la poursuite de nos éditions et de leur divulgations en nous adressant des articles généalogiques concernant la Provence, la Corse ou la Drôme Provençale, ou en adhérent à une de nos associations [4], voire en s’abonnant à la Revue Provence Généalogie.

Nous les en remercions vivement par avance.

Le site du CGMP
Entrez sur l’onglet : Provence Généalogie
En pointant dessus ouvrir la proposition : Sommaire
Cliquez ensuite sur la ligne qui vous intéresse :


Notes :

[132 délégués, présidents inclus, représentants les huit associations qui constituent le CGMP.

[2Et parfois par d’autres historiens ou spécialistes amis travaillant sur certaines particularités de notre Région

[3Et plus particulièrement par Sébastien Avy qui lança le chantier, Sandy-Pascal Andriant, Jean-Pierre Baux et Roland Odore, qui en furent les principaux artisans.

[4La plupart d’entre elles sont reconnues d’Intérêt général et en possèdent les avantages fiscaux.


 11-Novembre : 6389 cartes de Poilus haut-alpins numérisées et mises en ligne à l’occasion du Centenaire de l’Armistice

6389, c’est le nombre de cartes d’anciens combattants haut-alpins de la Première Guerre mondiale que le service des Archives du Département des Hautes-Alpes a numérisées et met désormais en ligne (ce vendredi midi) sur son site internet (www.archives.hautes-alpes.fr). Ces cartes, versées par l’Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre des Hautes-Alpes, ont également fait l’objet d’un travail d’indexation avec l’appui bénévole de l’Association de généalogie des Hautes-Alpes.
Le grand intérêt de ces cartes d’anciens combattants repose sur la photographie des Poilus au sortir de la guerre. Des documents rares et précieux, restitués par leurs détenteurs à l’administration dans les années 1930, qui constituent une véritable galerie de portraits des Poilus haut-alpins. Leur numérisation par l’atelier de numérisation des Archives départementales s’est accompagnée de travaux de conservation (dépoussiérage, conditionnement, etc.).
Ces nouveaux documents numérisés complètent les fonds d’archives déjà accessibles en ligne, et notamment :

  • Les matricules militaires des 29132 Haut-Alpins appartenant aux classes combattantes de la Grande Guerre, mis en ligne en 2014 et intégrés au Grand Mémorial Numérique du Ministère de la Culture (http://www.culture.fr/Genealogie/Gr...)
  • Les Archives privées relatives à la Guerre de 1914-1918 prêtées ou données au Département dans le cadre des différentes éditions de la Grande Collecte (dont une est en cours en ce moment même)

 Un espace dédié à la Grande Guerre

Avec la mise en ligne des cartes de Poilus numérisées, le site du service des Archives du Département ouvrira, plus largement, une rubrique Grande Guerre, dédiée à cette période si particulière de notre histoire.
Elle permettra un accès simplifié à toutes les ressources numériques et aux autres sources : registres des matricules, cartes d’anciens combattants et archives privées prêtées par des particuliers dans le cadre de la Grande Collecte. On y trouvera également une liste des ouvrages conservés aux Archives sur cette thématique et un tutoriel d’aide à la recherche.

 Lectures d’Archives en territoire

Également dans ce contexte de commémoration et de diffusion des ressources auprès du grand public, deux séances de lecture d’archives sont programmées à Saint-Bonnet en Champsaur et à Laragne-Montéglin.
Elles seront animées par des comédiens professionnels qui liront et animeront, au seul ton de leur voix, une sélection de documents issus des fonds des Archives départementales.

  • Saint-Bonnet-en-Champsaur (cinéma), jeudi 15 novembre à 18h, en collaboration avec le service culturel de la Communauté de Communes du Champsaur-Valgaudemar : lettres transmises par Jean-Baptiste Servel (1881-1930), Poilu originaire du Glaizil
  • Laragne-Montéglin (salle des fêtes), jeudi 29 novembre à 18h, en collaboration avec le service culturel de la Commune : lettres de Gabriel Richaud (1892-1916) à sa famille. Gabriel Richaud est un Poilu originaire de Laragne décédé sur le front d’Orient en Serbie.

Chaque lecture sera organisée en deux temps : une séquence sur la vie dans les Hautes-Alpes pendant la période ; et une partie sur la Guerre à travers les mots ou le regard du Poilu.

 Mercredi 14 novembre, Atelier des Archives

‘‘La Première Guerre mondiale dans les Hautes-Alpes : quelles sources pour la recherche ?’’

Service Presse du Département des Hautes-Alpes
Olivier BUTEUX, Cabinet du Président
Tél : 04 92 40 38 36 – olivier.buteux chez hautes-alpes.fr
08-11-2018
Soutenir par un don